CFDRM >Livres de la bibliothèque du CFDRM Livres de la bibliothèque > Dico de botanique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Le Dico de botanique et de préparations.

Le dictionnaire de Botanique du CFDRM à pour fonction de donner rapidement les informations de base nécessaires à l'identification d'une plante ou d'une préparation dont le nom est mentionné dans un des textes présent sur ce site, ou entrant dans la composition de mixtures, pommades, huile ayant trait au massage.
Les symboles : la flèche bleu Information ouverte dans une nouvelle page indique un lien direct avec le massage mais s'ouvrant vers un autre site, le gris est une information générale, le carré fléché s'ouvre sur un ouvrage en ligne et cet icône Image renvoie vers une photo.

Dico internes

Les dictionnaires internesNoms propres

Les dictionnaires internesNoms communs

Les dictionnaires internes Dico de Latin

Les dictionnaires internes Dico de Grec

Les dictionnaires internes Botanique

Les dictionnaires internes Dico d'anatomie

Les dictionnaires internes Dico des pathologies

Les dictionnaires internes Dico des Masseurs

Centre de recherche sur les massages

 

Liste des plantes nommées dont le sens nous est inconnu ou incertain : l'Amoine, Coste, Calame, Sansucin, jeneure, Cyprus, Cypre, Rhodinum, Lirinum, Baccarin, Amerain

Lettre A

Absinthe (Artemisia absinthium L.) aussi nommée grande absinthe en opposition avec la petite absinthe (Artemisia Pontica) est une plante de la famille des Astéracées.
Noms communs : absin, aluyne, aloïne, armoise, herbe sainte, herbe aux vers, menu alvine.

Acanthin variété de Chardon, terme générique qui désigne de nombreuses espèces de plantes épineuses. De cette espèce on extrait une l'huile connue depuis l'antiquité. G. du Choul au verso de la page 12 de ses Bains Fiche technique dit que le Roi de Carmanie en Perse s'en faisait "frotter le corps."

Adragante, adragant, tragacanthe ou gomme de dragon, est un exsudat obtenu à partir de la sève mucilagineuse séchée d'une vingtaine d'espèces de plantes du genre Astracantha (autrefois Astragalus). L'Astracanthe, du grec "épine de bouc" est originaires du sud-est de l'Europe et du sud-ouest de l'Asie.

Aloès, charnue dites plante succulente originaire principalement d'Afrique et de Madagascar, mais on en trouve aussi quelques espèces en Arabie et en Inde.

Amaracinum nom latin. Huile, essence de marjolaine.

Amaracus plante aromatique parmi laquelle on peut citer la marjorana hortensis qui est la vraie marjolaine aussi appelée origan.

Amaracin Onguent à base d'amaracus. Dans le Nouveau recueil des plus beaux secrets de médecine, pour la guérison de toutes sortes de maladies de M. L'Emery page 190 il est écrit que "L'onguent Amaracin est souverain aux blessures des Nerfs & des muscles, quand il est appliqué avec de la charpie : il fait tomber les Escarres, ouvre les Hémorroïdes, & guérit les coupures.

Ambre résine sécrété par les conifères ayant subi une fossilisation. Elle est utilisée en bijouterie. Son nom désignait originellement l'ambre gris qui est une concrétion intestinale du cachalot entrant dans la confection de parfum.

Amerain, nous ne sommes pas encore en mesure de vous en donner la définition, nous retrouvons ce nom dans Rome au siècle d'Auguste de Dézobry 1846, graine de saule noir amerain Fiche technique.

Anetin onguent que nous rapporte Dioscoride comme le relate G. du Choul au recto de la page 12 de ses Bains Fiche technique. Non encore identifié.

Arbre, plante lignifiée capable de se développer au-delà de sept mètres. Les arbres acquièrent par croissance secondaire une structure rigide composée d'un tronc (Pour les palmiers on parlera de stipe) qui généralement se ramifie en formant des branches. Les arbres actuels sont principalement représentés par des espèces du groupe des plantes à fleurs comme ces jacarandas au Zimbabwe.
Voir arborescent.
Cabello Alain écrit : "Si le corps est un arbre, la sexualité une sève, alors l'érotisme en est la fleur et je les jeux les en sont le fruit."

Arille, en botanique, un arille est une enveloppe charnue plus ou moins développée autour d'une graine comme celle de l'if.

Armoise, (Artemisia vulgaris) est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées (Composées), commune dans les régions tempérées, parfois cultivée comme plante ornementale. Plante connue depuis l'antiquité notamment des chinois qui lui prêtaient la capacité de dissiper les facteurs pathogènes. Les Gaulois la nommaient « ponema », mais le nom de son genre vient du nom latin de la déesse Artémis, qui avait aussi pour rôle de protéger les femmes malades.
Usage thérapeutique : L'Armoise (Artemisia vulgaris) est une analogue de l'Absinthe (Artemisia absinthum). Toxique à forte dose, plusieurs propriétés lui sont reconnues : tonique, fébrifuge, antispasmodique, vermifuge et stomachique. On l'utilise aussi pour soigner les infections urinaires. Mise dans les chaussures, cette plante aurait comme vertu de diminuer la fatigue pendant la marche. Elle entrait dans la composition d'une décoction que proposait Nicolas Andry dans le deuxième tome de son l'Orthopédie de 1741 Fiche technique page 24 qu'il destinait à un massage du cuir chevelu. Elle a un goût amer et sucré.
En
médecine chinoise, on l'utilise pour faire des moxas : batonnets d'armoise séchée que l'on fait brûler à proximité des points des méridiens pour les chauffer. Ce principe est utilisé en moxibustion et est une alternative à l'acupuncture et à l'acupression. En infusion, elle régularise le cycle des menstruations à la ménopause et on prétend qu'elle favoriserait le voyage astral, les rêves lucides, aiderait à la méditation ou la transe.

B

Lettre B

Baccarin végétal non indentifié. G. du Choul au verso de la feuille 10 de ses Bains Fiche technique écrit "Le Baccarin duquel parle Aristophane, l'herbe est nommée Baccar qui porte une fleur de couleur de pourpre dont la racine en quelque chose porte la senteur du cinnamome. Il s'en trouve assez en notre France lequel est appelé vulgairement Cabaret par transposition de lettres."
Parfum de baccaris : Dans les Deipnosophistes d'Athénée il est dit "Nombre de poètes comiques ont rappelé ce parfum de baccaris : voici un passage d'Hipponax à ce sujet : [690b] « Je me frottai les narines avec du baccaris, qui est analogue à celui de safran. »

Balanin ou Balanus il s'agit d'une noix que la Traduction nouvelle des satyres de Perse en vers françois Par Persius présente comme " l'huile balanin n'est autre que le suc d'une espèce de gland appelé Balanus, de la grosseur d'une noisette qui croît dans la Thébaïde & dans l'Arabie". Pline le nomme Myrobolanum. Les anciens parlent aussi de gland unguentaire. On parle aussi d'huile de ben.

Balauste, fruit du balaustier autre nom du grenadier sauvage qui désigne aussi sa fleur desséchée .

Balsamique, vient du Latin balsameus ou balsamum. Suc du baumier. G. du Choul au recto de la recto de la feuille 16 de ses Bains Fiche technique parle aussi d'Antiphane et de cette d'huile Samique (balsamique). Il s'agirait donc d'une huile aromatisée par le suc du baumier.

Bardane, Information wikipedia ouverte dans une nouvelle page plantes bisannuelles souvent de grande taille, reconnaissables à leurs capitules dont les bractées se terminent par des sortes de crochets. du genre (Arctium) correspond au grec arktos (= ours). Quant au nom vernaculaire (bardane), il est issu du latin médiéval bardana, altération du latin tardif dardana mentionné par Apulée, qui lui-même correspondrait au germanique *daroth (= dard). Les graines ingérées peuvent causer des irritations du tube digestif d'animaux domestiques, mais la plupart des animaux sauvages évitent généralement de les manger.
En herboristerie traditionnelle, la bardane (surtout l'huile extraite de sa racine) freine la chute des cheveux et prévient donc la calvitie. C'est pourquoi on la retrouve dans un grand nombre de formules de lotions capillaires.
Sa racine est employée pour traiter les affections cutanées liées à un excès de séborrhée, telles que l'acné, ainsi que les furoncles et les abcès ou encore le psoriasis. Les feuilles sont utilisées en traitement d'appoint, en usage externe, pour soigner les prurits, crevasses, gerçures, et les piqures d'insecte. L'activité détoxifiante, dépurative et hépatoprotectrice de la grande bardane (Arctium lappa) est reconnue dans diverses pharmacopées traditionnelles.
Le fruit de la bardane est à l'origine de l'invention du Velcro.
De récentes recherches révèlent d'intéressants résultats sur le cancer comme la réglisse.

Basilic plante aromatique originaire d’Inde et cultivée dans les régions tempérées, tropicales et subtropicales. Le basilic commun peut atteindre 60 cm de haut. Ses tiges de section carrée sont très ramifiées. Les feuilles sont ovales, dentelées, d’un vert relativement clair.  Les fleurs sont blanc rosé, réunies en épis assez longs. La plante est aromatique dans toutes ses parties : les feuilles, qui contiennent une huile essentielle parfumée, dégagent une odeur suave ; le parfum des fleurs se rapproche plus de celui du clou de girofle.
Propriétés : stimulantes, digestives, antispasmodiques et sédatives. C'est un décontractant musculaire qui entre dans la composition de certaines huiles de massage. Il est aussi bactéricide et antiseptique, et faisait partie des nombreuses plantes utilisées par les Égyptiens pour l'embaumements. Par ailleurs, les pieds de basilic ont une action répulsive contre les moustiques.

Baume : n. m.. résine odoriférante sécrétée par certaines plantes et arbuste tel que le baumier, utilisées à des fins thérapeutiques dans diverses préparations, alimentaires comme épice ou religieuse pour être brûlée comme encens. Par extension, toutes préparations apaisantes.
Baumier arbrisseau.
-
Baume de Fioraventi ou de Fioravanti Information ouverte dans une nouvelle page, obtenu par macération de nombreuses plantes dans l'alcool : Cannelle, myrrhe, Baies de Laurier, bois d'aloès, gingembre, girofle, muscade, galanga, zédoaire, feuille de dictame de Crète, Galbanum, Stirax, résine élémi, térébenthine de mélèze, musc et ambre gris (recette d' origine), gomme de lierre et gomme arabique, consoude... Crée au XVIe siècle, il fut inscrit à la pharmacopée française jusque 1949. Estradère, en parle pour la friction à la page 64 de sa thèse, Du massage de 1863 Fiche technique.
- Baume de Nerval Information ouverte dans une nouvelle page ou nervin Estradère, (Ibid) "C'est un mélange de plusieurs huiles essentielles, de graisses et d'huile fixe de muscades. On le prépare avec graisse de porc, moelle de bœuf, beurre ou huile concrète de muscades, huiles volatiles de thym, de gérofle, de lavande, de sauge, de romarin, de menthe, camphre, baume de Tolu, alcool rectifié. - Cette pommade fortifie le système musculaire : on s'en sert en frictions contre les entorses et les douleurs rhumatismales des membres." Dictionnaire de médecine, de chirurgie... 1834 d'Isidore Bricheteau page 82.

Ben Plante de la famille des légumineuses, qui pousse dans les Indes orientales et dont les semences, appelées noix de ben, fournissent une huile de bonne qualité qu’on emploie surtout dans la parfumerie. On la retrouve aussi chez les anciens sous l'appellation d'huile de been, on parle aussi d'huile Balanin nommée Been par les parfumeurs parce que les arabes la nommaient déjà ainsi nous explique G. du Choul au verso de la page 11 de ses Bains Fiche technique dans laquelle ils développe ses caractéristiques. Elle fut aussi appelée glans unguentaria.

Benjoin, variété de Stirax.

Bisnague, ou visnague, nous explique l'Encyclopédie méthodique : histoire, Volume 1 de 1783, "Plante assez semblable au fenouil dont les mouchets, [...] qui en soutiennent les fleurs, [...], fervent de cure dents. Il s'en trouve néanmoins dans quelques provinces de France , & l'on en cultive dans le jardin du roi; mais celle qui est ainsi transplantée , perd non seulement une partie de sa bonne odeur, mais encore la propriété que les Turcs lui croyent de conserver les dents. Le bisnague doit se choisir entier, le plus gros & le plus blond qu'il ce peut. Ces cure-dents s'appointent par les deux bouts. On les préfère à ceux de plume, parce qu'ils font moins sujets à piquer la gencive. Ils font partie du négoce des merciers, quand ils font taillés.

Bistorte, Information ouverte dans une nouvelle page renouée bistorte (Bistorta officinalis) plante herbacée comestible et vivace de la famille des Polygonacées. Son rhizome macéré fut utilisé en bains de bouche et préconisé contre les gingivites, les angines, les aphtes. Nicolas Andry dans son Orthopédie de 1741 Fiche technique, page 267 t.2, conseil de se masser les gencives avec pour lutter contre les dents branlantes. La bistorte est cité dans le film Au nom de la rose d'Umberto Eco.

Bois de Baume : arbre duquel on obtient le baume. Répertoire des plantes utiles et des plantes vénéneuses du globe Par Edouard nous précise page 286 " Cet arbre donne le baume de la Mecque , dont la première qualité, qui s'obtient par incision, se nomme Opobalsamum ; celui qui s'obtient par l'ébullition des rameaux est appelé baume blanc, baume de Constantinople, baume d'Egypte, baume de Judée, ... on s'en sert comme diurétique et sudorifique."
Bois de baume et bois de petit baume, noms vulgaires, à la Martinique, du croton balsamifère.

Bouleau, Information ouverte dans une nouvelle page Betula fait partie de la famille des bétulacées qui contient de nombreux arbres. Ils poussent en général sur des sols pauvres et souvent siliceux, jusqu'à 2000 m d'altitude, ainsi que dans les régions arctiques. En climat tempéré, les bouleaux meurent assez rapidement (15-30 ans), mais plus au nord (Suède, Finlande, Sibérie, etc.) ils peuvent vivre jusqu’à 100 ans et plus ce qui explique qu'il fait l'objet d'une plus grande exploitation dans ces pays. Les verges de bouleau sont utilisées depuis longtemps pour la flagellation. Voir notre Dossier sur le bouleau.

Bourrache, Information ouverte dans une nouvelle page ou Bourrache officinale (Borago officinalis L.) est une plante annuelle de la famille des boraginacées assez commune en Europe. herbe annuelle à tige cylindrique, épaisse, dressée, hérissée de poils raides, de 20 à 80 cm de haut.
Les feuilles alternes, à surface ridée, ont un long pétiole à la base de la plante qui n'existe pas pour les feuilles supérieures. Toute la plante est recouverte de poils courts et fermes qui la rendent rude au toucher : c'est un des caractères de toute la famille des Boraginacées.

L'huile qu'on en tire est souvent associé au pour le massage tibétain.

Bovis du latin boeuf est un nom donné à une arbuste connu des anciens et cité par G. du Choul au verso de la f.e 15 de ses Bains Fiche technique. Il s'agit peut-être du Aphelandra lingua-bovis Leonard, arbustes ou sous-arbrisseaux originaires des régions sub-tropicales à tropicales d'Amérique.

C 

Lettre C

Calamus, mot latin à l’origine du mot calame qui désigne un roseau utilisé pour l'écriture.
Constituants : huile essentielle, sesquiterpènes, asarone, beta-Asarone, saponines, acorine. Réduite en poudre, le calamus est utilisé avec de l’huile de sésame.
En ayurvéda ( médecine indienne), on considère le calamus comme une plante régénérante pour le cerveau et le système nerveux.

Camphre, composé organique solide issu du camphrier.
Camphrier, ou arbre à camphre (Cinnamomum camphora), est un arbre de la famille des Lauracées, dont on extrait le camphre par distillation du bois.

Carpobalsamum baie ou fruit de l'arbre qui produit le vrai baume de Judée.

Casse nom ancien de la Cannelle.

Catholicum simple, Remède (catholicum simplex) était un remède de la famille des électuaires qui venait après la thériaque et le diascordium au troisième rang de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle. Nous vous en livrons la recette d'après le Dictionnaire des drogues de Meuve (1689Information ouverte dans une nouvelle page.

Cinnamome ou cinname du latin Cinnamominum, aromate des anciens, que l’on pense être la cannelle alors que quelques auteurs disent qu'il s'agit de la myrrhe. Lauracée arborescente ou arbustive, toujours verte du Sri Lanka, de Chine mais aussi du Japon dont l'écorce donne la cannelle. Une des variété d'Extrême-Orient produit du camphre lorsque celui-ci est distillé.

Chiendent Information ouverte dans une nouvelle page, nom de plusieurs espèces de plantes herbacées de la famille des Poaceae, très communes et considérée comme mauvaise herbe. Le genre principal est Elytrigia, auquel appartient le chiendent officinal ou petit chiendent, le plus commun. De ses racines séchées on fait la brosse de chiendent qui fut préconisée pour le massage (Estradère dans sa thèse, Du massage de 1863 page 55Fiche techniquela compte parmi les instruments du masseur.)

Cinabre,

Costus, plantes tropicales monocotylédones de la famille des Costaceae comprenant environ 150 espèces. Nicolas Andry raconte le cas d'un jeune homme dans son Orthopédie de 1741 Fiche technique à la page 290, tome 2, dont on "oignit le col, le menton, & la tête du malade, avec des huiles de Costus, de Castor, & de vers de terre, mêlées ensemble."

Crocin onguent que nous rapporte Dioscoride comme le relate G. du Choul au recto de la f. 12 de ses Bains Fiche technique. Non encore identifié.

Curcuma (Curcuma longa) est une plante herbacée rhizomateuse vivace de la famille des Zingibéracées originaire du sud de l'Asie. Parfois appelée souchet des Indes mais aussi safran des Indes, son nom provient du sanskrit kunkuma, arabe khourkoum. Il est largement cultivé en Inde mais aussi, à un moindre degré, en Chine, à Taïwan, au Japon, en Birmanie, en Indonésie et en Afrique. Il est connu en Occident depuis l'Antiquité et décrit par Dioscoride dans ses Materia Medica. Il est connu pour ses vertus anti-sceptiques.

Cypre - Guillaume du Choul au verso de la page 12 de ses Bains Fiche technique parle de poudre de Cypre et Pline évoque à plusieurs reprise l'huile de Cypre. Dans le cas de la poudre, nous pensons qu'il s'agit en fait du Lawsonia Inermis qui est l'arbuste dont les feuilles séchées et pulvérisées permettent d'obtenir le henné.
Cyprus G. du Choul en parle dans son livre des Bains Fiche technique au recto de la feuille 10 "Cyprus qui a la fleur blanche & bien fort odoriférante"..

D

Lettre D

Datura metel, Information ouverte dans une nouvelle page plante herbacée de la famille des Solanacées. Sur Wikipedia il est mentionné ce 10/09/2012 "En Éthiopie, l'huile confectionnée avec les graines sert à masser les parties douloureuses."

Diascordium, Information ouverte dans une nouvelle page n. m. Remède de la famille des électuaires, appelé aussi électuaire opiacé astringent. Il venait après la thériaque, étant d'ailleurs comme une thériaque simplifiée mais additionnée d'opium (laudanum), au second rang de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle.

 

E

Lettre E

Eau de chaux est une solution saturée en calcium qui est obtenue en mélangeant de l'eau et de l'hydroxyde de calcium. Son pH est de 12,3. Ses synonymes sont: hydrate de calcium, chaux hydratée, chaux de carbure, hydroxyde de calcium, chaux éteinte.

Eleatin onguent que nous rapporte Dioscoride comme le relate G. du Choul au recto de la page 12 de ses Bains Fiche technique. Non encore identifié.

Ellébore, plantes de la famille des Ranunculaceae dont la plus connue est l'hellébore noir ou rose de Noël, Helleborus niger L.

Electuaire, n.m. (du lat. electus, choisi) ancien remède que l'on préparait en mélangeant des poudres dans du miel.

Épiaire officinale ou bétoine Information ouverte dans une nouvelle page (Stachys officinalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Son intérêt médicinal était connu dans l'Antiquité, par un traité attribué à Antonius Musa, médecin d'Auguste. Le mot bétoine semble être une altération du latin vettonica, d'origine gauloise.

Echelle de Scoville, élaborée par Wilbur Scoville en 1912.

Degré

Appréciation

Unités Scoville

Exemple

0

Neutre

0 – 100

Poivron

1

Doux

100 – 500

Paprika doux

2

Chaleureux

500 – 1 000

Piment d'Anaheim

3

Relevé

1 000 – 1 500

Piment Ancho

4

Chaud

1 500 – 2 500

Piment d'Espelette

5

Fort

2 500 – 5 000

Piment Chimayo (=sauce Tabasco rouge)

6

Ardent

5 000 – 15 000

Piment de Cayenne (=pili-pili)

7

Brûlant

15 000 – 30 000

Piment Cascabel

8

Torride

30 000 – 50 000

Piment d'Oiseaux

9

Volcanique

50 000 – 100 000

Piment Tabasco

10

Explosif

100 000 et plus

Piment Habanero

 

" pour info "

1 000 000

Piment Bhut Jolokia (le + fort du monde)

 

" pour info "

2 000 000 – 5 300 000

Bombe d'auto-défense au gaz poivre

 

" pour info "

16 000 000 (max)

Capsaïcine pure

 

F 

Lettre  F

 

G

Lettre G

Guarana, (Paullinia cupana) arbuste de la famille des Sapindacées originaire de l'Amazonie brésilienne extrêmement riche en caféine. Connue des Européens depuis le XVIIIe siècle, elle aurait été découverte par le botaniste allemand F. C. Paullini. En phytothérapie elle est reconnu pour son effet stimulant et ses capacités à agir sur les facultés intellectuelles, améliore la concentration, la mémoire, le calcul mental mais sa forte teneur en caféine rend son utilisation à risque.

Geniévre, ou genévrier commun (Juniperus communis) Information ouverte dans une nouvelle page est un arbuste aux feuilles épineuses et dont les baies bleu violacé Image sont utilisées dans des préparations pharmaceutiques. Nicolas Andry dans son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 172 t.1, conseil un massage avec du beurre genievré dont il donne la recette page 173.

Genévrier cade (Juniperus oxycedrus) Information ouverte dans une nouvelle page, ou cade, petit arbre ou un arbrisseau des des garrigues et des maquis caractéristiques des régions côtières méditerranéennes (du Maroc à l'Iran). Ses cônes sont les seuls à êtres comestibles avec ceux du genévrier commun. Son bois est quasiment imputrescible et réputé pour ses vertus anti-mites. Voir huile de cade.

Ginseng, Information ouverte dans une nouvelle page (Panax ginseng C.A. Meyer) est une plante originaire d'Asie du Nord-Est, dont la racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques. Le nom générique « Panax » vient des mots grecs Pan, qui signifie « tout », et Akos qui veut dire « remède ». Panax (en français : Panacée (la Déesse grecque)) désigne donc le remède universel. Le ginseng est une base essentielle de la pharmacopée asiatique et sa renommée est proverbiale en Asie.

Gleucin / Glucinum : Huile très parfumée utilisée des anciens et dont l'étymologie Grecque laisserait à penser qu'elle était faite avec du moût. Guillaume du Choul au recto de la page 10 de ses Bains Fiche technique, rappelle cependant que, Columelle, célèbre agronome du début de notre ère, dit qu'il s'agirait plutôt d'huile aromatisée avec des herbes. Selon cette même source, Pierre Nicolas Rolle dans son "Recherches sur le culte de Bacchus" de 1824 pencherait davantage dans ce sens.

Gomme,

 

H

Lettre H

Hellébore noir, vulgairement appelé (Rose de Noël)

Terme en lien direct avec le massage. Huile, voir dico des noms communs - huile.
Les huiles, "en parlant des huiles, Dioscoride dit que celles qui se font sans y ajouter autre chose que ce que l'on prend du fruit des arbres ou de la semence, sont nommées huiles, & tous les autres, unguent, ceux qui sont composés d'huile, & d'autre matière comme les huiles Rosat, etc..."

Terme en lien direct avec le massage. Huile rouge, préparation des sommités florales du millepertuis perforé (Hypericum perforatum) récoltées durant l'été dans de l'huile d'olive. Laisser la bouteille au soleil durant 3 semaines le temps que l'huile se colore. Cette coloration est due à L'Hypericine, pigment rouge aux propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antalgiques. Ses vertus sont reconnues et extrêmement efficaces. Son action photosensibilisante ne permet malheureusement pas son application avant une exposition de la partie traitée au soleil. Cette huile est celle que préconisait Rudolf Breuss pour le massage Breuss.

Huile de cade, On en extrait l'huile de cade, utilisée autrefois pour ses vertus cicatrisantes, toujours très appréciée comme antiseptique et désinfectant. Elle est fréquemment associée à divers produits tels que les shampooings. Elle constitue un traitement local d'appoint du psoriasis et des dermites séborrhéiques. Elle sert aussi à soigner les sabots des chevaux (entre dans la composition de l'onguent de maréchal). Frédéric Mistral y fait allusion dans le Trésor du Félibrige en parlant d'une huile âpre dont les bergers se servent contre la gale". Elle est très efficace dans l'éloignement des rongeurs, ainsi que comme répulsif d'insectes. Cependant elle ne sent pas très bon et il faut éviter de l'employer "pure" sur la peau. Les facteurs de flûte à bec s'en servent afin de fabriquer le bouchon du bec de la flûte. C'est aussi un excellent anti-mites.

Huile de coco, Information ouverte dans une nouvelle page ou huile de coprah est une huile végétale fabriquée à partir de l'albumen séché de la noix de coco , appelé coprah. Elle est utilisée dans différents domaines et tout particulièrement pour la fabrication du monoï .
Anquetil Duperron dans ses Zend Avesta de 1771 TDM Fiche technique, premier livre à employer le mot massage en français, écrit à la page 353 du tome 1 sur 3 : "Leurs cheveux tressés, oints d'huile de Coco,..."

Huile de jaune d'oeuf, présente naturellement dans le jaune jusqu'à 30% et dans le blanc 0,5% elle est connue et utilisée depuis des siècles dans les préparations comme Nicolas Andry dans son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 242 t.1, la conseille pour graisser les engelures ouverte par de petits massages. En peinture le jaune comme le blanc peuvent être utilisés pur. Par évaporation de l'eau et l'oxidation de son huile elle reste très stable avec une élasticité qui lui permet de ne pas fendiller.

Huile de pied de boeuf, utilisée en pommade au XVIIIe siècle afin d'assouplir les peaux sèches, elle n’est plus aujourd’hui totalement produite à partir des os de pied du bovin, mais diluée avec des huiles végétales naturelles. C’est une huile très fine, très pénétrante, utilisée pour les cuirs de sellerie, d’équitation ou de moto, et autrefois pour les banquettes de la SNCF… Cette huile est également utilisée pour hydrater le cuir des livres, mais attention, avec les huiles très liquides, très fines utilisées en trop grande quantité : si elles traversent complètement le cuir, alors elles atteindront le papier…

I

Lettre I

Irin huile extraite "de la racine du glaïeul, se faisait au temps de Pline, bon en Pamphilie..." (Guillaume du Choul au recto de la feuille 11 de ses Bains Fiche technique)

J

Lettre J

Jeneure la proximité de prononciation nous laisse penser qu'il s'agit du Genévre.

 

K

Lettre K

karité, Information ouverte dans une nouvelle page « karité » signifie « arbre à beurre » en Wolof Information ouverte dans une nouvelle page. On l'appelle aussi si yiri (prononcer "shi yiri") en bambara (d'où son nom anglais, « shea tree »). Au bénin on l'appelle Tangue en Biali. L'arbre est mieux connu sous son ancien nom : Butyrospermum parkii (G. Don) Kotschy (Butyrospermum signifiant « graines de beurre »; l'épithète « parkii » honorant Mungo Park, qui « découvrit » l'arbre en explorant le Sénégal). Dans le récit de son Voyage à Tombouctou et à Djenné dans l’intérieur de l’Afrique, René Caillé utilise le terme « cé » (du Bambara si) pour nommer cet arbre. Il existe deux variétés de karité, Le karité Vitellaria Nilotica (Afrique de l'Est) et le Vitellaria Paradoxa (Afrique de l'Ouest) Le karité (Vitellaria paradoxa) est l'unique espèce connue du genre Vitellaria et de la famille des Sapotaceae. C'est un arbre poussant dans les savanes arborées de l'Afrique de l'Ouest (Mali, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée, Nigeria, Bénin, Sénégal) ainsi qu'au Cameroun, en République du Congo, RDC, Soudan et en Ouganda. Le karité peut atteindre une quinzaine de mètres de haut et le diamètre de son tronc peut faire plus d'un mètre. Il peut vivre de 2 à 3 siècles.
Les fruits de karité sont ramassés entre mi-juin et mi-septembre pour fabriquer le beurre de karité pour le massage. Le bois de karité est utilisé pour la confection de divers objets dont le fameux bol des Dogons, le bandiagara. 

 

 

L

Lettre L

Ligneu(se), qui a l'aspect fibreux du bois.

Liniment, vient du latin linimentum, de linire : oindre. Le liniment est en fait une préparation médicamenteuse fluide, souvent grasse, destinée à une application cutanée.
Dans
Rome au siècle d'Auguste, Paris, Dezobry, 1846 TDM Fiche technique "Cette opération terminée (épilation), le patient est frotté légèrement, d'abord avec un liniment de saindoux et d'ellébore blanc, qui a la vertu de faire disparaître les démangeaisons et les échauboulures puis avec des huiles et des essences parfumées contenues dans de petites am pouliesia de corne de taureau ou de rhinocéros. On l'essuie ensuite avec des étoffes de lin, ou d'une laine fine et douce, et tout est fini."

Litharge, n. f. vient du grec, lithos, pierre et arguros, argent. Il s'agit d'un oxyde obtenu à l'état cristallisé après fusion du plomb argentifère. Il se présente sous forme de petites écailles de couleur jaune orangé. Actuellement la litharge sert à préparer des mastics ainsi que des savons au plomb. L'Antiquité l'utilisait à des fins officinales : Celse employait comme hémostatique : le plomb brûlé (L.V, chap. I) et comme composant d'un emplâtre rongeant : la litharge d'argent (L.V, ch. XIX, § 18). Les chirurgiens médiévaux tels Abulcasis de Cordoue , Guillaume de Salicet, Henri de Mondeville, Guy de Chauliac, se servent de la litharge en usage externe comme vulnéraire [répercussif (Henri de Mondeville), régénératif et consolidatif (Guy de Chauliac)]

Lirinum, préparation à base de lis. "... le Rhodinum, qui était de roses, & le Lirinum, des fleurs du lis..." Guillaume du Choul au recto de la feuille 10 de ses Bains Fiche technique.

 

M

Lettre M

Macis, également appelé « fleur de muscade », est l'arille du fruit c'est-à-dire son enveloppe.

Magnolia, est un genre de plantes, de la famille des Magnoliacées, qui comprend environ cent vingt espèces, essentiellement arbres et arbustes, des régions tempérées chaudes; les magnolias sont surtout connus comme plantes d'ornement. Son huile est utilisé pour le massage et le nom hindi d'une de ses espèces la Michelia champaca signifie massage.

Margousier Information ouverte dans une nouvelle page, (Azadirachta indica), ou neem, anciennement nommé margosier, utilisé en tant que dentifrice, antiseptiques et anti-tartre. L'huile de neem obtenue, après une pression à froid des graines. Le brûlage des feuilles séchées permet de chasser les moustiques. Les traités de l'Ayurveda évoquent le neem dès 2 500 ans avant notre ère. Des preuves de son utilisation ont été trouvées lors de fouilles à Harappa. En sanskrit, la langue de la littérature ancienne, le neem est dénommé "Nimba", qui est dérivé du terme Nimbati Swastyamdadati, qui signifie " qui donne bonne santé ". L'arbre semble être consacré de la déesse indienne Bhadrakalie dont les feuilles servent à masser les blessures comme l'indique Voyage aux Indes Orientales et a la Chine fait par ordre du roi, depuis 1774 jusqu'en 1781 par Pierre Sonnerat t.1Fiche technique et. Biographie universelle, ancienne et moderne par Louis Gabriel Michaud Ed. L.G. Michaud de 1832, tome 53  Fiche technique.

Mauve, mauves véritables sont des plantes du genre Malva qui sont des plantes à fleurs annuelles ou vivaces de la famille des Malvacées.
Guimauve officinale Information ouverte dans une nouvelle page, plante herbacée vivace de la famille des Malvacées, commune en Europe, cultivée comme plante médicinale pour ses propriétés émollientes, ornementale ou plante potagère dont on tire de ses racines une confiserie molle et sucrée.

Mégalin onguent que nous rapporte Dioscoride comme le relate Guillaume du Choul au recto de la feuille 12 de ses Bains Fiche technique.

Melin, n. m. préparation à base d'huile, d'eau, de fruits de Palme concassés notamment et qui serait, selon Dioscoride, efficace contre les ulcères. Voir ce scan de BIUM (Guillaume du Choul au recto de la feuille 12 de ses Bains Fiche technique)

Mélilot officinal, ou Mélilot jaune (Melilotus officinalis) est une plante herbacée à fleurs jaunes de la famille des Fabacées. littéralement « lotus à miel » (du grec meli, miel, lotos, lotus). Il s'agit probablement du « lotus trifolié » de Dioscoride. C'est une plante médicinale dont les sommités fleuries sont employées pour leur propriétés anti-inflammatoires et protectrices du système vasculaire et anti-spasmodique. C'est un préventif des thromboses et embolies. Elle est employée en médecine populaire pour ses propriétés résolutives, émollientes et calmantes (sédative).

Mercuriale Information ouverte dans une nouvelle page, plantes du genre Mercurialis appartenant à la famille des Euphorbiaceae. Plante de jardin et de sous-bois, elle fut, anciennement utilisée comme plante purgative pour des résultats qui ne semblent pas avoir été avérés. Elle fait aujourd'hui partie des plantes toxiques.

Millepertuis, genre Hypericum composé d'environ 400 espèces mais dont seul le millepertuis perforé (Hypericum perforatum) est utilisé en médecine depuis plus de 2400 ans, notamment sous la forme d'huile rouge.

Menthe aquatique espèce de menthe, genre de plantes herbacées de la famille des Lamiacées. (Guillaume du Choul au recto de la feuille 12 de ses Bains Fiche technique) l'assimile au Sisymbre.

Michelia champaca, (famille des Magnoliaceae) traditionnellement utilisées pour faire des huiles odorantes pour cheveux. Son étymologie vient du mot Sanskrit/Hindi champna qui servait alors à la désigner et qui fut ultérieurement utilisé pour dire « huiler, masser les muscles ». L'impératif champo donnera le mot anglo-indien de shampoo en 1762 qui formera le schampooing. Ce mot désigne autant se passer de l'huile dans les cheveux que l'art de se masser jusqu'au 19e siècle. Estradère le mentionne dans sa thèse, Du massage de 1863 page 37Fiche technique.

Musc senteur d'origine animales entrant dans la composition des parfums et produite par le chevrotin mâle, également appelé porte-musc.

Muscade, fruit du muscadier (Myristica fragrans), arbre tropical arbre de la famille des Myristicacées, dont la noix muscade sert de condiment mais de laquelle on tire deux types d'huiles, une issue de la noix et la seconde que l'on extrait du tégument de la noix, le macis, également appelé « fleur de muscade ».

Myrrhe Commiphora myrrha gomme aromatique produite par l'arbre à myrrhe.
La
myrrhe entre dans des préparations utilisées en massage comme celle mentionnée dans Salammbô de Flaubert comme nous le lisons dans nos occurrences littéraires.

Myrrhin probablement s'agit-il de ces vins trop forts dans lesquels les romain laissaient macérer des baies de myrte. Le vin à cette époque été souvent épicé ou coupé avec de l'eau de mer.

 

N

Lettre N

Narcissin huiles "qui se fait de la fleur de Narcissus, que les Français nomment la fleur de Paques". (Guillaume du Choul au recto de la feuille 11 de ses Bains Fiche technique)

Nard nardostachys jatamansi plante d'origine indienne synonyme de raffinement dans toute l'antiquité. Pline en dénombre douze espèces essentiellement consommées sous forme d'huile.

Nardinum vin préparé avec du nard et qu'on parfumé souvent avec du miel, de la girofle et du cinnamome.

Nardin vin épicé.

Nicotiane, premier nom que la plante du tabac a porté en France, du nom de Jean Nicot son découvreur qui l'envoya de Lisbonne, en tant qu'ambassadeur du Portugal à Catherine de Médicis, en 1560. Elle entrait dans la composition d'une décoction que proposait Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique de 1741 page 24 qu'il destinais à un massage du cuir chevelu afin de teindre les cheveux.

Nori, Information ouverte dans une nouvelle page désigne une algue rouge comestible, utilisée dans la cuisine japonaise notamment dans l'élaboration des maki et des temaki. Pour autant, lorsqu'elle sèche, la couleur rouge s'estompe. On distingue alors deux types d'algues : les noires, et les vertes. On peut également en tirer un gel comestible que l'on utilise en massage Nuru.

 

O

Lettre O

Oenanthinum adjectif signifiant, fait avec le raisin de la vigne sauvage.
Oenanthin vin fait avec le raisin et la fleur séchée de la vigne sauvage. (Guillaume du Choul au recto de la feuille 12 de ses Bains Fiche technique).

Omphacin "terme de Pharmacie, qui signifie raisin non-mûr, relativement à son étimologie devrait se dire du verjus, mais il s’entend plutôt dans l’usage ordinaire d’une sorte d’huile acerbe, qu’on prétend être exprimée des olives vertes." Diderot - Encyclopedie 1ere édition tome 4 page 470. Page 746 toujours du tome 4 il écrit : "l’huile rosat omphacin, c’est-à-dire, qui est faite avec des olives qui n’avaient point acquis leur maturité, & dans laquelle on a fait infuser des boutons de roses rouges astringentes"

Opobalsamum nom donné autrefois au baume de la Mecque.

Orcanette, plante méditerranéenne de la famille des Boraginacées, l'un des rares représentants du genre Alkanna en France. Sa racine rouge servait autrefois à faire de la teinture, d'où son surnom d'orcanette des teinturiers. Nicolas Andry, au tome 2 de son Orthopédie de 1741 Fiche technique à la page 160 la fait entrer dans une pommade destinée à masser les lèvres.

Ortie Information ouverte dans une nouvelle page, (Urtica) sont un genre de la famille des Urticacées qui regroupe une trentaine d'espèces de plantes herbacées à feuilles velues. On en trouve 7 en Europe dont 4 en France.
Voir Dally, dans sa Cinésiologie de 1857 TDM Fiche technique page 513, au sujet Warlitz Chrétien, dans Scrutinium lacrymarum, qui raconte que les Indiens en laisse toujours près des berceaux de leurs bébés afin de les faire pleurer. Et plus bas, citant Elidée de Padoue comme prescrivant "la flagellation avec des orties vertes pour hâter l'irruption de la petite vérole."

Oxymel, préparation pharmaceutique qui se fait avec de l’eau, du miel et du vinaigre. Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 290, le propose comme ingrédient d'une composition destinée à masser la langue des personnes atteintes de mutisme.

P

Lettre  P

Palmier Palmae est considéré comme une plante pour lequel on ne parlera pas de tronc comme pour les arbres mais de stipe. Le palmier à huile est connu depuis l'antiquité dont on tire l'huile de palme.
Le palmier était l'emblème de la Reine de France Marie-Antoinette.

Pas-d'âne, autre nom du tussilage en raison de la forme de ses feuilles rappelant celle des sabots d'un âne.

Pétiole du latin petiolus : petit pied, désigne la tige menant à la feuille. C'est l'équivalent du pédoncule pour le fruit.

Persicaire, (renouée persicaire) Persicaria maculosa également appelée Pied-rouge ou Fer a cheval, est une plante herbacée annuelle de la famille des Polygonacées. Adventice souvent envahissante, elle doit son nom a la forme de ses feuilles, persicaria signifiant "à feuilles de pêcher". Elle fut autrefois utilisée en tant que plante médicinale pour ses propriétés astringentes. Elle entrait dans la composition d'une décoction que proposait Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 24 qu'il destinais à un massage du cuir chevelu.

Pivoine, Information ouverte dans une nouvelle page (du grec païônia : pivoine, plante médicinale) (genre Paeonia) est un genre de plantes à racines tubéreuses, originaire de diverses régions de l’Europe à l’Extrême-Orient, notamment de Chine, où elle est associée à la ville de Luoyang, ainsi que de l’ouest des États-Unis.
Dans la mythologie grecque Hercule fut secouru d'une crise d'épilepsie par une nymphe qui lui prodigua un massage : "Hercule ne l'oublia pas ; car plusieurs années après, ayant été reçu au nombre des Dieux, & la voyant sur l'âge, il songea à empêcher qu'elle ne devint la pâture des vers. Pour cela, il la métamorphosa en une herbe qui fut Pivoine, & à laquelle il donna la propriété de guérir par son suc le Mal Caduc." Hercule massé par une Nymphe.
La pivoine est donc la fleur des masseurs et des masseuses
: La fleur des masseurs Fiche technique par Alain Cabello.

Poix, résine de pins ou de sapins distillée de laquelle on obtient une matière gluante et noire souvent utiliser pour enflammer des projectiles ou des flambeaux.

Populeum, onguent fait avec des bourgeons de peupliers destiné à calmer les maux de tête et la fièvre lorsqu'on s'en oint les temps ou les plantes des pieds. Il fut rapporté, sinon inventé par Nicolas Myrepse au début du XIIIème siècle.

Pouliot, Information ouverte dans une nouvelle page variété de menthe.

Pourpier, (Portulaca oleracea) plante aux tiges rampantes, souvent considéré comme une mauvaise herbe. Cette plante annuelle très commune dans les jardins pousse dans les zones chaudes et en particulier dans le sud de la France. Tout se consomme dans cette plante mucilagineuse : tiges, branches, feuilles et même les graines qui sont consommées en salade, en bouillie ou en farine. Riche en oméga 3 (0,2 à 0,38g pour 100g ), vitamines A et C, calcium, fer, sodium, potassium et magnésium, le pourpier est également riche en antioxydants et constitue un des éléments de base de l'alimentation crétoise. Il est aussi utilisé comme laxatif, diurétique et bénéfique en cas d’irritation des muqueuses. Ses graines étaient un des constituants du diaprun solutif de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle.

Q

Lettre Q

 

 

R

Lettre R

Radicule, botanique, partie de l'embryon qui la première perce l'enveloppe de la graine pour s'enfoncer en terre. Par analogie, toute excroissance plongeant son appendice dans un corps intermédiaire pour inter-agir.

Rhizome, il s'agit d'un système tige souterraine souvent prisent pour des racines desquelles elles se distinguent pourtant. Leur structure interne est différente, le rhizome porte des feuilles à l'état d'écailles, des nœuds et des bourgeons, qui produisent des tiges aériennes et des racines adventives. C'est souvent un organe de réserve stockant de l'amidon ou de l'inuline. L'ortie, le fraisier est une plante rhizomique dont le massif n'est en fait qu'un seul individu. Voir philosophie du Rhizome Information ouverte dans une nouvelle page.

Rhodin : huile à base de roses comme en parle Guillaume du Choul dans son livre des Bains Fiche technique au recto de la feuille 11.
Rhodinum, préparation à base de rose "le Rhodinum, qui était de roses" Choul dans son livre des Bains Fiche technique au recto de la feuille 10.

Rhubarbe, (genre Rheum) est le nom commun d'une trentaine d'espèces de plantes herbacées vivaces de la famille des Polygonacées Information ouverte dans une nouvelle page. Elle était un constituant du catholicum simple de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle.

Roquette, (Eruca sativa), plante annuelle de la famille des Brassicacées (ou Crucifères), à fleurs blanches ou jaunâtres veinées de brun ou de violet, dont les feuilles ressemblent à celles des radis et des navets, botaniquement très proches. Saveur piquante et poivrée.

Rosat, préparations dans lesquelles il entre des roses.
Les huiles, "en parlant des huiles, Dioscoride dit que celles qui se font sans y ajouter autre chose que ce que l'on prend du fruit des arbres ou de la semence, sont nommées huiles, & tous les autres, unguent, ceux qui sont composés d'huile, & d'autre matière comme les huiles Rosat, etc..." 

Roses,

Roses de Provins, fameuse rose rouge que le Chansonnier Thibaut IV aurait ramenée de Terre Sainte vers 1240 de retour de croisade. aussi appelée "La rose sensationnelle" ce serait la rose de Damas issue, il y a nombre de siècles, du croisement de la rosa gallica avec la rosa canina. D'importantes plantations plantée dans la Brie pour une utilisation qui entrait aussi dans des préparations médicales. Nicolas Andry dans son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 221-221 du t.1, la fait entrer dans une décoction dont il nous donne les mesures et qu'il préconise en bain pour lutter contre le tremblement des mains mais aussi en massage "tout le bras jusqu'à l'épaule, puis on viendra à l'épine depuis la nuque jusqu'au croupion.".

Rue, Information ouverte dans une nouvelle page. Il existe plusieurs centaines d'espèces de Ruta, Rutaceae, dans les régions tempérées et subtropicales. Ruta graveolens, la rue fétide, et Ruta chalepensis sont les plus connues et utilisées depuis l'antiquité. Une des filles de Péan soigne Hercule en le massant avec de l'huile d'amande et lui fit respirer des feuilles de rue. Voir Hercule massé par une Nymphe.

S

Lettre S

Sabine Espèce de genévrier qui croît en Tartarie, en Grèce, en France méridionale, avec une saveur âcre et une forte odeur, qui contient une huile volatile.

Sagedes = sagdas mais également psagdas, c'est un parfum connu de l'antiquité. Banquet des Savans Amène vers un texte interne au site. par Athénée T. 5

Sarriette Information ouverte dans une nouvelle page, genre de plantes vivaces aromatiques de la famille des Lamiacées dont on connaît 150 espèces. Jointe aux haricots elle permet d'éviter les flatulence, comme le charbon.

Scilles, il semble que ce soit le nom que l'on donne à la jacinthes des bois, son bulbe serait utilisé en macération dans le vinaigre scyllitique.
Scyllitique
, vinaigre composé dans lequel il semble qu'il y ait macéré de l'oignon de scylle. Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 290, le propose comme ingrédient d'une composition destinée à masser la langue de personnes atteintes de mutisme, il parle d'Oxymel Scyllitique.

Serpolet Thymus serpyllum Information ouverte dans une nouvelle page plante aromatique qui est une variété de Thym. Les anciens le nommaient aussi Polliot selon du (Guillaume du Choul au recto de la feuille 12 de ses Bains Fiche technique).

Sirop de pomme composé, dit du Roy Sabor. Purgatif léger à base de Sené et de rhubarbe. Nicolas Andry dans son Orthopédie de 1741 Fiche techniquela cite page 203 t.1.

Sisymbre officinal ou herbe au chantre appartient à la famille des Crucifères (Brassicaceae). La plante est une cousine des Brassica (exemple : la moutarde noire). Le sisymbre était utilisé autrefois comme cicatrisant ou contre les extinctions de voix et les Grecs et Romains l'utilisaient pour adoucir leur peau.

Sené, Information ouverte dans une nouvelle page (anc. senné) (Senna alexandrina) On parle aussi de Cassia acutifolia Delile, Cassia angustifolia Vahl, Cassia lanceolata Forssk, Cassia senna L. petit arbuste de la famille des Caesalpiniaceae, ou des Fabaceae. Utilisé comme plante médicinale, il était un constituant du catholicum simple de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle. C'est un purgatif, proche de l'aloès et de la rhubarbe. Ses principes actifs sont des dérivés de l'anthraquinone et leurs glucosides. Le séné agit sur le gros intestin en augmentant les mouvements péristaltiques du côlon.

Sésame, Information ouverte dans une nouvelle page plante de la famille des Pédaliacées et un produit agricole largement cultivé pour ses graines. Le sésame connaît un fort développement dans les pays subsahariens du fait de sa culture facile et des faibles coûts de production. La production des variétés de couleur blanche et blanc-crème a un fort taux de croissance du fait de leur emploi traditionnel en Asie et de la croissance de la population dans ces pays, ainsi que l'utilisation de plus en plus importante en Europe en pâtisserie et en boulangerie sur les pains d'agriculture biologique. L'huile de sésame renferme de la vitamine E et du selenium. Associée à la sésamoline et à la sésamine, deux anti-oxydants naturels. Riche en acides gras essentiels, elle contribue au maintien de l'intégrité du tissu cutané, prévient du dessèchement de la peau.
Son
huile est traditionnellement utilisé en massage ayurvédique. Voir les Massages à onguents traditionnels.

Smilax plante grimpante ligneuses et épineuses.

Solanum, également appelé "arbre à gentiane", comprenant plus de 1400 espèces. Elle entre dans la composition d'une décoction que proposait Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 24 qu'il destinais à un massage du cuir chevelu.

Souchet, ou Amande de terre, Choufa, Gland de terre, Noix tigrée, Pois sucré (Cyperus esculentus) est une plante herbacée rhizomateuse vivace de la famille des Cyperaceae. Ce tubercule nous vient en fait d'une espèce de papyrus.
Le souchet des Indes est en fait une sorte de safran.
C'est une espèce qui aime l'humidité et qui pousse au bord de l'eau. Cette plante comestible n'est pas cultivée à grande échelle. Ses rhizomes jaunes forment de petits tubercules brun-jaunâtre à maturité. Crus ou secs, ce sont ces derniers qui sont utilisés. Ils ont la forme et la taille d'une noisette. On peut aussi en tirer une huile excellente.

Stacté, s. m. c'est l'anciens nom de la plus précieuse sorte de myrrhe liquide que l'on extrait des arbres sans incision. De cette myrrhe liquide on faisait des vins de liqueur, qu'on appelait vina myrrhata.

Stipe, en botanique est le nom donné au tronc des palmiers. Le stipe, n'est donc pas un véritable tronc puisqu'il ne croisse pas en épaisseur comme les arbres dicotylédones. Son diamètre reste identique de bas en haut. Le stipe est rarement ramifié mais conserve la trace losangique laissée par la chute du pétiole de ses feuilles.

Stoechas, LavandulaInformation ouverte dans une nouvelle page espèce de lavande très florifère dont l'espèce porte les plus rosses fleurs. Sous le nom de Stoechas arabique, ses fleurs pouvaient être un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle. Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 290, propose le sirop de Stoechas comme ingrédient d'une composition destinée à masser la langue de personnes atteintes de mutisme.

Styrax (Styrax) parfois écrit en vieux français Stirax est un genre d'arbres ou d'arbustes plus fréquent en Extrême-Orient et appartenant à la famille des Styracacées Information ouverte dans une nouvelle pagedont certaines espèces sont utilisées en parfumerie et en pharmacie pour leur baume. Une variété de Styrax est appelé benjoin.
Le styrax entre dans des préparations utilisées en
massage comme celle mentionnée dans Salammbô de Flaubert comme nous le lisons dans nos occurrences littéraires.

 T

Lettre T

Tamarin,Information ouverte dans une nouvelle page (tamarind) vient de l'arabe tamar hindi = datte indienne, fruit du tamarinier (Tamarindus indica). C'est un fruit tropical provenant d'Inde, sa présence est attestée dans l'île de la Réunion dès 1711.

Telin n. m. onguent aux vertus thérapeutiques nombreuses décrit par Dioscoride, qui serait "bon en clystères pour ceux qui ont mal au ventre". Il se compose d'huile, de cane aromatique, de cardamom etc , Voir ce scan de BIUM.

Teucrium chamaedrys, ou germandrée petit-chêne est une plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées. Sous le nom de chamoedrys, ses feuilles pouvait être un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIe siècle. Elle entre dans la composition d'une décoction que proposait Nicolas Andry dans le deuxième tome de son Orthopédie de 1741 Fiche technique page 24 qu'il destinais à un massage du cuir chevelu.

Thériaque Information ouverte dans une nouvelle page n. f. Remède. Contrepoison composé de plus de cinquante ingrédients que décrit pour la première fois Andromaque qui était le médecin de Néron. Son absorption été sensée habituer le corps aux principaux poisons connus et limiter les effets de l'empoisonnement. La Thériaque venait en tête des préparation de la pharmacopée maritime. Venait ensuite le diascordium. Il est souvent à base d'opium.
Thériacale, "Eau Thériacale" Qui contient de la thériaque.

Thériade n. f. Remède. Préparation plus évoluée semble-t-il que le Thérique d'Andromaque puisque il se posait comme un véritable antidote contre les poisons à base de jus de pavot mise au point au IIème siècle par Galien et qu'il préparera pour Septime Sévère. Son absorption devait contrevenir aux effets mêmes des poisons dérivés du Pavot.

Tussilage, Information ouverte dans une nouvelle page (Tussilago farfara) est une espèce de la famille des AsteraceaeInformation ouverte dans une nouvelle page (Composées). Elle est également appelée Pas-d'âne dont le suc mélangé avec du lait permettrait de remédier, par le massage, au "Hérissement ou recourbement des Cils contre l'oeil" page 116 du tome 2 de l'Orthopédie Fiche technique qu'éditera Nicolas Andry en 1741.

U

Lettre U

Unguentaire ou unguentéria (Gland unguentaire) c'est La noix ben qu'on employait dans les parfums et les onguents et de laquelle on produit l'huile de ben. On parle aussi d'huile balanin.
Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11. page 192 écrit " La noix ben croît en Espagne, en Arabie, en Ethiopie & dans les Indes. Elle a été connue des Grecs, des Romains & des Arabes, comme il paraît par les écrits de
Théophraste, de Dioscoride, de Pline & de Mesué. Ils l’ont nommé BALANOS, MUREYIKH, MUROBALANOS, glans oegyptia, & glans unguentaria.
L’huile qu’on en tire par expression, oleum balanicum, ne rancit presque jamais, & n’a ni goût, ni odeur ; elle est très-utile aux parfumeurs pour prendre l'odeur des fleurs, & en faire des essences agréables. Les dames s’en servent aussi pour adoucir la peau ; & on la mêle avec du vinaigre & du nitre pour guérir les petits boutons, & calmer les démangeaisons."
Unguentaire, Parfumeur. (Guillaume du Choul au verso de la feuille 11 de ses Bains Fiche technique) dans laquelle il développe ses caractéristiques et présente aussi l'Unguentaire comme un parfumeur au verso de la feuille 12. Voir Unguentarium.

 

 V

Lettre V

Vers "huile de" préparation à base de lombric, vers de terre séchés et pilés que l'on appliquait sur les plais. Information ouverte dans une nouvelle page

Verjus, jus vert utilisé pour son acidité, raisins verts, oseille, citron, oranges amères, grenades aigres, pommes ou poires acides, jus de fruits sauvages dont les jus étaient utilisés en médecine pour resserrer les pores de la peau.

Vin de teinte, ou vin de teinture, gros vin qui donne de la couleur à des vins fabriqués. Vins d'imitation, vins produits par différents mélanges et qui imitent certains vins naturels.
Le Vin de teinte est un gros Vin noir chargé de tartre, qu'on tire de certains raisins noirs ; ce Vin n'est pas bon à boire, son goût est typique : il sert pour la teinture, d'où vient qu'on l'appelle Vin de teinte, les Cabaretiers l'employent pour donner une couleur rouge à leurs Vins blancs. "Dictionaire ou traité universel des drogues simples" Par Nicolas Lémery page 570.

W

Lettre W 

 

X

Lettre X

Xanthorrea, Image c'est une monocotylédone de la famille des Xanthorrhoeaceae, originaire d'Australie. Comme le Palmier ce n'est pas un arbre, son tronc est fait une tige que l'on nomme stipe. La résine du xanthorrea était utilisé par les Mulgaradocks d'Australie pour soigner de la dyssenterie,

Xylabalsamum probablement le Xyllobalsamum, sorte de baume.

Y

Lettre Y

 

Z

Lettre Z

Zybed senteur connue des romains. Guillaume du Choul au verso de la feuille 11 de ses Bains Fiche technique dit que les Anciens parfumaient leurs "patenostres avec le musc, ambre, & zybed, & autres senteurs odoriférantes"

 

 

 

 

 http://www.cfdrm.fr