CFDRM > Livres de la bibliothèque du CFDRM Livres de la bibliothèque > Dictionnaire des noms commun Lettre K

Les dictionnaires internes du CFDRM, dédiés aux massages.

Les dictionnaires internes Noms propres

Les dictionnaires internes Noms communs

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Les dictionnaires internes Dico de Latin

Les dictionnaires internes Dico de Grec

Les dictionnaires internes Botanique

Les dictionnaires internes Dico d'anatomie

Les dictionnaires internes Dico des pathologies

Les dictionnaires internes Dico des Masseurs

Krammgriff, Massage abdominal 

Les dictionnaires internes du CFDRM ont pour fonction de référencer les noms ayant fait l'objet d'un lien hypertexte et de restituer le rapport qu'ils entretiennent avec le massage ; les biographies ; les ouvrages afférents ; etc.

Pour connaître le sens des symboles utilisés par le CFDRM, il vous suffit de cliquer sur celui qui vous intéresse lorsqu'il s'y prête ou de vous reporter à notre liste ici.

K

Kansu (Bol ayurvédique destiné à la régulation des énergies)

Kinésithérapie (Technique de soins par le mouvement)

Krammgriff (Massage abdominal)

Lettre K

Ka, un des cinq éléments indissociables composant l'être de son vivant  pour les anciens Égyptiens : le double spirituel qui naît en même temps que l'humain et qui survit après la mort. Il représente la procréation et la force transmise d'une génération à l'autre. Les autres éléments sont le djet  (le corps), le , improprement traduit par âme, shout , l'ombre, et le nom, le ren . Après la mort, le ka est considéré comme le véritable représentant de la personnalité humaine. Selon les croyances égyptiennes, il faut conserver le corps afin que le ka puisse en reprendre possession autant qu'il le souhaite ; une statue à l'effigie du mort permet au ka de retrouver les traits sous lesquels il était jadis incarné. Le ka est souvent représenté par un homme portant deux bras en opposition sur la tête et situé derrière le personnage. Ce type de représentation concerne surtout le pharaon car il est le seul à avoir son ka avec lui sur Terre. Pour tous les autres, le ka reste dans l'autre monde. Mourir se dit d'ailleurs « passer à son ka » ou « rejoindre son ka ».

Terme en lien direct avec le massage. Kalaripayat, ou Kalarippayatt, Information ouverte dans une nouvelle page art martial originaire du Kerala en Inde du Sud. Kalarippayatt signifie, en malayalam, « le lieu des exercices », de kalari, le lieu, l'arène, l'espace de dialogue et payatt, dérivé de « payattuka » signifiant combattre, s'exercer, s'exercer intensément. Le kalarippayatt serait, avec le Varma Kalai originaire de l'État voisin du Tamil Nadu, l'une des plus anciennes techniques martiales et mais aussi médicales connues. Les gurû de kalarippayatt, appelés gurukkal, sont guerriers et médecins, car ils sont censés connaître les techniques qui tuent mais aussi celles qui soignent. Les danseurs de kathakali exercent aussi leur art dans un espace consacré nommé kalari et leur entraînement emprunte des exercices au kalarippayatt, comme les quatre sortes de lancers de jambes (kalugal) mais aussi ses techniques de massages liées à l'ayurveda.
Livres associés : Le kalaripayat par Bindra Tiego Ed. Belles Lettres, 2005 Fiche technique (avec une entrée sur le massage par les pieds).

Terme en lien direct avec le massage. Kampo, Information ouverte dans une nouvelle page (Kanpo igaku), aussi appelée plus simplement le Kampo, est une science japonaise dérivée de la médecine traditionnelle chinoise. Les principes fondamentaux de la médecine chinoise sont apparus au Japon entre le VIIe et le IXe siècle. Depuis, les japonais se sont véritablement appropriés cette science pour créer leur propre médecine à base de plantes. Le Kampo a de nombreux points communs avec la médecine traditionnelle chinoise, dont l’acupuncture et la moxibustion, mais repose principalement sur l’usage des plantes.
Kansu

Terme en lien direct avec le massage. Kansu,  ou massage au bol Kansu, de son nom Kansa Vati, appartient à l’Ayurveda est constitué d’un alliage de cuivre, de zinc et de bronze.
Le cuivre, le plus conducteur, selon cette technique, absorberait l'excès de chaleur dans le corps et réduirait la graisse (Meddha dhathu), en la remplaçant par du muscle (Mensa dhathu). Le zinc oeuvre au niveau du tissu musculaire (Mensa dhathu). Le bronze agirait comme catalyseur des deux métaux.
Ce bol est utilisé en association avec du ghee (
beurre clarifié) pour effectuer un massage de la plante des pieds ou des paumes des mains pour équilibrer l'élément Pita (feu) et donc rétabli le sommeil, évacuer le stress, la nervosité, donner une grande sensation de calme et améliorer le métabolisme en général. Voir massage sonore ; Massages à onguents traditionnels.

Terme en lien direct avec le massage. Kata, il n’existe pas de traduction littérale de ce terme que l'on peut comprendre comme « la manière de faire dans les règle de l'art quelque chose qui est accomplie ». Dans les arts martiaux les Katas sont  des séquences de mouvements de défense et d’attaque effectués jusqu’à ce qu’ils deviennent automatiques. Au Japon, les Katas sont utilisés dans toutes les formes d’art, comme la peinture, le théâtre, les arrangements moraux, la cérémonie du thé ainsi que les arts martiaux. Néanmoins, le terme « Kata » à une signification plus large dans la culture japonaise qui attache beaucoup d’importance à la manière correcte de faire les choses au quotidiens. Syn. occidentalisable : Ductus, déroulé technique.
Il semble que ce soit
Tony Neuman, qui l'ait utilisé le premier en massage afin d’honorer la longue histoire du massage japonais.

Terme en lien direct avec le massage. kidding-massage méthode mise au point par Gilles Orgeret pour le massage des bébés par le grand public. Fait partie Panthéon du massage du CFDRM.

Kesi Technique de tissage chinoise utilisant le fil de soie. Sur le métier, la chaîne "|||||" est tendue horizontalement. Les duites, sont les fils que les navettes vont passer dessus/dessous afin de composer le motif. Dans le cas du Kesi, deux fils de couleur différentes sur le même alignement ne sont pas liés ensemble de sorte qu'on voit de petites fentes dans les contours du dessin. Sa fragilité nécessite que le Kesi reste suspendu verticalement, dans le sens de la chaîne. Le tissage de soie Kesi est une technique ancienne de tissage de la soie de Suzhou. Il existe surtout à Suzhou et dans ses environs. Le tissage de soie Kesi exige un métier à tisser en bois et des navettes et plectres en bambou. Par la technique « Tongjingduanwei »( faire passer le fil de chaîne et couper le fil de trame), les fils de soie de couleurs différentes sont tissés en un textile de toutes les échelles de couleurs. C’est un textile à double face, dont le motif reste le même à l’envers et à l’endroit. Au contour du motif et là où il y a des variations d’échelle de couleurs, la surface du textile présente des creux ou fêlures, comme découpée par un petit couteau. D’où l’appellation Kesi, qui veut dire en chinois soie sculptée.
L’industrie de soie Kesi s’est beaucoup développée sous les Song du sud. Et depuis les Ming, la soie Kesi était très populaire à Suzhou et dans les villes aux alentours telles que Likou, Lumu, Huangqiao, Guangfu, Dongzhu, et est devenue une des formes d’expression culturelle les plus représentatives de cette région. Sous les Ming, le tissage de la soie Kesi s’est perfectionné et il est surtout renommé pour ses robes impériales au motif de dragon et les peintures de portrait en soie Kesi. Sous les Qing, le tissage de soie Kesi s’est encore rénové en s’inspirant de techniques de la peinture.
Le musée du
CFDRM possède ainsi une pièce de soie chinoise du 19ème siècle représentant un massage des pieds tissé et brodé selon la technique du kési. Voir.

Kassal, mot d'origine arabe qui signifie littéralement, détendeur ou celui qui permet de se détendre et par association peut donc être lié à celui de masseur, de laveur. En effet celui-ci propose un genre d'étirement parfois violent pour les personnes qui n'en ont pas l'habitude et seulement après cela il frotte la peau avec le gant de kessa et le savon noir.

khi deux, ou « chi carré ») permet, partant d'une hypothèse et d'un risque supposé au départ, de rejeter l'hypothèse si la distance entre deux ensembles d'informations est jugée excessive.

Terme en lien direct avec le massage. Ki, ou Qi ou encore chi, énergie vitale.

Terme en lien direct avec le massage. Kinésiâtrique, des grecs et de celle des Tao-Ssé.... Dally dit dans Cinésiologie TDM Fiche technique page 84. A définir plus justement.

Kinésie, (source : http://ccrh.revues.org), La racine sémantique la mieux adaptée et la plus convoitée, parce que la plus représentative de la nouveauté technologique est « kinésie », qui donnera « kinésique » en 1900. Si le mot « kinésithérapie » est, à cette époque, encore peu employé, sa première utilisation dans le titre d'une thèse date de 1895 et ses dérivés francisés par substitution du « k » en « c », « cinésithérapie » et « cinésiologie », ont nettement moins de succès par la suite.

Terme en lien direct avec le massage. Kinésiologie, Information ouverte dans une nouvelle page Terme issu du grec kinêsis : mouvement. Introduit aux États-Unis en 1886 par le baron suédois Nils Posse (1862-1895). Il existe plusieurs formes de "kinésiologie", selon les pays et les orientations suivies mais il s'agit de l'étude des mouvements du corps humain, de ses composants biologiques (anatomiques, physiologiques, neurologiques, biochimiques, biomécaniques) et sociaux (sociologie, histoire, psychologie). Le rapport entre la qualité du mouvement et la santé humaine globale est également étudié. (C'est effets ne sont pas scientifiquement prouvés)

Terme en lien direct avec le massage. Kinésique, Terme issu du grec kinêsis : mouvement. C'est l'étude du mouvement.
Kinésiatrique

Terme en lien direct avec le massage. Kinésithérapie, Terme issu du grec kinêsis : mouvement, littéralement « ce qui soigne par le mouvement » synonyme de cinésie. L'appellation est actuellement toujours utilisée dans les pays sous influence française comme la Belgique, le Luxembourg, les pays d'Afrique du Nord et quelques pays d'Afrique Noire ont conservé cette appellation, au Canada on parlera davantage de Physiothérapie.
Technique thérapeutique issue du 19ème siècle probablement inventée par
Georgii Auguste qui en utilise le terme pour la première fois en 1845 en suédois [selon M. Hamonet (C.), Contribution à l’histoire de la médecine de rééducation. À propos de l’utilisation du terme kinésithérapie, paru dans le Journal de Réadaptation Médicale, vol. 13, 1993, n°2, p. 35-36.] ; l'édition française sera publiée en France en 1847 :
Kinésithérapie, ou traitement des maladies par le mouvement selon la méthode de Ling par Georgii Ed. Baillière Paris (1847) TDM Fiche technique. C'est une nouvelle pratique rassemblant la méthode de Ling.
Kinésithérapie gynécologique (méthode Brandt), effet dynamogénique (cardio vasculaire) du massage abdominal, par R. Titus, thèse de médecine no 498, Paris, 1895 et la 1ère à utiliser le mot kinésithérapie. TDM Fiche technique
Paul Carnot, professeur à la Faculté de médecine de Paris et membre de l'Académie de médecine au début du siècle, nous dit qu'elle recouvre l'utilisation de l'électrothérapie, de la radiothérarapie et de ses dérivés, de la kinésithérapie qui comporte le massage, la gymnastique et la mobilisation, de la mécanothérapie, de la balnéothérapie etc.
HISTOIRE : c'est grâce à la réunification du Syndicat des masseurs médicaux et celui des gymnastes médicaux, et dans un souci d'éliminer ces derniers, que l'appellation « kinésithérapeute » a été proposée et conservée.
L'appellation « 
masseur », intégrée à la nouvelle dénomination, elle résulte de l'activité puissante de ce groupement professionnel, fort d'un diplôme crée en 1922 qui associé au terme « kinésithérapeute », constitue, à travers un néologisme de complaisance, une redondance mal acceptée de nos jours.
[
Note du CFDRM, alors, Georgii est probablement le premier à avoir employé ce terme dans Kinésithérapie, ... Ed. Baillière Paris 1847 TDM Fiche techniquemais, page 78, il nous restitue tout-de-même un paragraphe écrit par Branting qui l'emploie en 1842.]
« C’est l’art de traiter ou de prévenir les maladies par le mouvement ». Comme l'interprète le titre de Georgii selon
Jacques Monet dans Emergence de la Kinésithérapie en France à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, volume 1.
Boris Dolto, rectifie dans Le corps entre les mains une nouvelle Kinésithérapie, de 1976 TDM Fiche techniqueen introduction, p. 12, s’appuyant sur l’origine grecque du terme kinésithérapie, il suggère que « la kinésithérapie n’est pas un traitement par le mouvement, mais le traitement du mouvement ».
La kinésithérapie s'est abusivement octroyée par la
Loi du 30 avril 1946 (N° 46 858) l'exclusivité sur le mot massage et tout ses dérivés alors qu'elle ne le pratique pas. L'utilisation du massage en kinésithérapie l'oblige d'ailleurs à procéder à une association de terme. "Il y a bien une notion de soins par le mouvement « kinésithérapie » et en même temps un soin par le touché, toucher qui pourrait être qualifié de thérapeutique et qui porterait le nom de « massage », d’où le terme de masso-kinésithérapie." Le diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute date quant à lui du 25 mai 1948.
Arnaud Choplin Mémoire Apprendre le toucher. Du toucher à la perception. Juin 2011 TDM Fiche technique page 13.
Nicolas Dally dit dans Cinésiologie ou science du mouvement dans ses rapports avec l'éducation, l'hygiène et la thérapie, Librairie Centrale des Sciences, 1857 Fiche techniquepage ix que la kinésithérapie et la kinésiatrie sont des "composés illégitimes" de cinésie.
La
kinésithérapie pratique également selon la loi la gymnastique médicale.
Voir aussi
L'institution de la kinésithérapie en France (1840-1946) par Rémi Remondiere Information ouverte dans une nouvelle page.

Terme en lien direct avec le massage. Kinésithérapie et Art : "Les anges kinés", de 1,95 x 1,30 m. par Patrick Boussignac au Musée du CFDRM de Paris, acquis par souscription en février 2013.
Nous disposons également de nombreuses représentations, photographies, cartes-postales sur le thème de la kinésithérapie.

Patrick Boussignac, "Les anges kinés"

Boris Dolto, dans Le corps entre les mains une nouvelle Kinésithérapie de 1976 TDM Fiche techniquep. 12, s’appuie sur l’origine grecque du terme kinésithérapie pour suggérer que « la kinésithérapie n’est pas un traitement par le mouvement, mais le traitement du mouvement ».
Kinésithérapeute, praticien(ne) exerçant la kinésithérapie.
kinésiarque, peut-être pourrions-nous parler ici de personnes plus que de kinésithérapeutes, associées à la direction d'un exercice. Nous en retrouvons le terme dans Kinésithérapie, par Georgii Ed. Baillière, 1847 TDM *** ** Fiche techniquepage 91. Mot assez proche de gymnasiarque.
Voir
Société de KinésithérapieOrdre des kinésithérapeutesTaote Taurumi.

Terme en lien direct avec le massage. Kinesthésie, Information ouverte dans une nouvelle page n.f.  (du grec) : kinesis signifiant "mouvement" et aisthesis : sensibilité) est un autre terme utilisé parfois à la place de proprioception. La kinesthésie est une perception consciente de la position et des mouvements des différentes parties du corps. Voir tactilo-kinesthésique.

Terme en lien direct avec le massage. Kobido, signifie « ancienne voie de la beauté » technique japonaise de massage du visage. Voir Massage kobido.

Terme en lien direct avec le massage. Koho shiatsu, fondé sous cette appellation en 1941 il eu pour pionnier Thierry Riesser.

Terme en lien direct avec le massage. Krammgriff, [Terme de massage] gestuelle pratiquée avec le poing fermé sur le ventre afin de favoriser la désobstruction des intestins et dont nous retrouvons une gravure dans le livre de George Berne Le massage publié en 1894 Fiche technique page 249 que nous vous restituons Voir. Berne en parle également page 256 dans un paragraphe dans lequel il traite du massage abdominal citant Dujardin-Beaumetz qui dit que grâce au massage, « Chez la plupart de nos malades dilatés de l'estomac, la digestion s'active, le clapotement stomacal diminue, le poids augmente. » Berne explique alors « Les manoeuvres consistent en pressions dirigées de gauche à droite, vers le pylore. C'est une espèce de "Krammgriff" ». Voir constipation.

 Kundalini, terme sanskrit lié au Yoga qui désigne une puissante énergie lovée dans le chakra appelé muladhara et dont le positionnement symbolique correspond dans le corps humain au périnée. Elle est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi.

Kynodesme, Fine bande de cuir portée par les athlètes de la Grèce antique autour de leur prépuce (qu'ils nommaient posthe). Le kynodesme était solidement fixé à l’akroposthion, c’est-à-dire à l’extrémité du prépuce, ainsi qu'à la taille. Il pouvait également être fixé à la base du pénis de telle sorte que celui-ci paraissait vrillé. Dans les jeux sportifs, les Grecs concouraient nus mais ils n’aimaient pas montrer leur gland qu’ils considéraient comme l’un des plus importants ornements corporels du corps masculin. La longueur du prépuce était, chez eux, gage de respectabilité. Du grec kunodesmon, laisse de chien, le terme « chien » désignant ici le gland.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cul-de-lampe.
 http://www.cfdrm.fr