L'histoire des massages médicaux par le CFDRM

 

 Tableau synoptique du docteur Georges Berne édité en 1894 dans son ouvrage Le Massage Fiche technique
 

Frôlements.
Onctions.

Pincements
Malaxations;

Douces....

Rectilignes.
Elliptiques.
Spiroïdes.

Fortes.....

Froissement.
Foulage.

A plat, calmantes hyposténisantes

A poings

Douces.
Fortes {éclatement, résorptions}.

Secousse.
Traction.
Torsion.
Flexion.
Extension.
Rotation.
Circumduction, supination, pronation.
Abduction. 

 Berne utilise également les termes de friction digitée, de vibrations concentriques.

 

 

 

Il manque les griffures relevées dans le Kama Sutra, les tapotements que l'on range dans les Percussions également connu sous le terme anglais de férulation. Le terme utilisé au XVIIème siècle pour qualifier le tapotement du bout des doigts sur le visage à des fins esthétique semblerait être incetter. C'est un mot d'origine Anglaise que nous avons aussi retrouvé sous le sens d'épiller, retirer les poils avec des pincettes. A vérifier. C'est le Dr Johan Georg Mezger (1838-1909) dans son travail de collation et documentation du "système de massage standard" qui nomma un groupe réduit de techniques employées par le Dr Pehr Henrik Ling le "système de massage suédois". Ces techniques du "Massage Suédois" étaient : l'Effleurage (balayages lents et glissés), "le Petrissage" (pression et soulèvement des muscles), "les Frictions" (Frottements en mouvements fermes, profonds et circulaires), "le Tapotement" (mouvements de percussions à mains ouvertes, ou fermées ou pressions alternatives légères), la Vibration (secouer,ou faire onduler/vibrer des muscles spécifiques) qui devaient s'appliquer dans une approche considérant le patient dans son ensemble (approche holistique).
Il nous faudra également mettre en ligne le système de massage standard de Mezger dès que nous aurons mis la main dessus.

Dans Du massage 1863 Estradère, page 8Fiche technique sont mentionnés la hachure, sciage, claquements, lubrification, frappement, "Pointillage ou la vibration pointée", vibration profonde, circulaire et rectiligne que M. Meding appelle les mouvements synergiques.

Le Krammgriff.
Il s'agit d'une gestuelle dont nous retrouvons une gravure dans le livre de George Berne Le massage publié en 1894 Fiche technique page 249 que nous mettrons en ligne. Berne en parle également page 256 dans un paragraphe dans lequel il traite du massage abdominal citant Dujardin-Beaumetz qui dit que grace au massage, « Chez la plupart de nos malades dilatés de l'estomac, la digestion s'active, le clapotement stomacal diminue, le poids augmente. » Berne explique alors « Les manoeuvres consistent en pressions dirigées de gauche à droite, vers le pylore. C'est une espèce de "Krammgriff" ».


Krammgriff
P. 249 dans Le massage de 1894 par George Berne Fiche technique

Ce terme semble être d'origine allemande bien qu'aujourd'hui plus du tout usité. Sur le web nous ne trouvons en ce dimanche 21 septembre 2008 qu'une seule mention, sur un seul site qui est en fait un forum de discussion en allemand du Krammgriff, sur Google comme sur Yahoo. (Je re-tente l'expérience ce lundi 18 juillet 2011, 19 réponses sur Google sur des sites allemands. La seule réponse en français provient du CFDRM de Paris) Cela illustre bien, s'il fallait encore le rappeler, qu'Internet est loin de contenir l'immensité de nos bibliothèques et l'impérieuse nécessité d'un centre comme le CFDRM.
Sur cette carte postale, nous avons une sort de Krammgriff.
Krammgriff 

 

 

 

Nous rassemblons sur cette page tous les textes libres de droits traitant du massage et de ses entrées médicales.
N'hésitez pas à nous communiquer ce que vous trouvez, le CFDRM utilisera alors ce nouveau matériel pour remonter jusqu'a ces auteurs.

 

 

L'histoire des massages médicaux par le CFDRM