CFDRM > Livres de la bibliothèque du CFDRM Livres de la bibliothèque > Tous les livres du XV et XVIIe siècle > fiche technique : Avicenne
Date de création : vendredi 4 juin 2010. Dernière mise à jour sur cette fiche : mercredi 12 juin 2013
La place du massage chez Avicenne

 Canon medicinae par Avicennae de 1595

 Livre consultable sur place uniquement à des fins de recherche.

TITRE : Avicennæ Arabum Médicorum Principis Canon Medicinæ (Contient des planches de massages)

AUTEURS : Abu ‘Ali al-Husayn ibn ‘Abd Allah ibn Sina, dit Avicenne Information ouverte dans une nouvelle page Concerné(e) par le massage (980-1037)

ÉDITEUR :

Date d'édition : 1595, provenant de la traduction latine de Gérard de Crémone (1114-1187), comme celle de 1522 dont le texte reproduisait déjà celui de l'édition de Venise de 1505, qui proposait la traduction latine de Gérard de Crémone.

Régime politique du context de l'ouvrage (en France) : Monarchie, Henri IV le Grand , roi de 1589-1610 (13 décembre 1553 – 14 mai 1610) mort à 56 ans.

Lieu d'impression : Venetiis

LANGUE : Latin

FORMAT : un fort volume in-folio (36,5 x 24,5 x 7cm), texte sur 2 colonnes de 1032 pages.

1 page de garde muette, 2 pages de Titre, 2 pages titrées AMPLISSIMO NOBILISSIMOQVE BONONIENSIVM Medicorum, & Philosophorum Collegio : Ioannes Costæus. S. D. ; 1 page Fabij Paulini Ode ; 5 pages Principis Avicennæ ; 2 pages FABIVS PAVLINUS Medicus Medicinæ ftudiosis. S. ; 3 pages de planches ; 1 page IVL. MARTIANIROTÆ ; 2 pages PROTITVLO CANONIS AVICENNÆ. ; 1 page de titre TABULÆ ISAGOGICÆ (verso vierge) ; 1 page LAVRENTION MASSE.Æ ; 9 pages TABULÆ INTRODVCTORIÆ IN MEDICINAM ; 20 pages ŒCONOMIÆ ; 982 pages de texte.

TYPE : Livre en un volume.

ISBN : aucun

Droits : libres

Crédit photographique : Le CFDRM.

Identifiant : http://www.cfdrm.fr

Numéro d'archives : à venir.

RELIURE : plein vélin d'époque, plats estampés de motifs et décors à froid, dos à 6 nerfs, caisson de titre conservant des traces d'or fin.

ILLUSTRATIONS : oui, en tout début d'ouvrage, la page de gauche contient une planche faite de trois gravures illustrant une scène de massage, celle de droite présente trois autres gravures de ce que l'on pourrait appeler de l'orthopédie et à la suivante, il y a une dernière planche sans lien avec ce qui nous occupe ici. Voir.

ETAT : correct, intérieur très frais. Exemplaire collationné complet avec pas mal d'erreur de pagination, quelques rares annotations manuscrites anciennes, minuscule galerie de vers pp. 455 à 465, un trou avec perte de lettres sur 3 mots pp. 41, un autre avec perte de lettres pp. 531, rousseurs marginales et déchirures de 3 centimètres sur deux des pages de garde. Quelques rares manques de papier sans atteinte de texte et quelques traces d'humidité légères sur deux pages.

BIOGRAPHIE & THÈME : Médecine et massage.

POIDS :

Description : Encyclopédie reconnue en occident comme le chef-d'oeuvre de la systématisation de la science arabe. Il sera traduit au XIIème siècle en latin et dominera la médecine en Europe jusqu'à la fin du XVIIème siècle. C'est une somme médicale cohérente et organisée qui rassemble une littérature hellénistique, byzantine et syriaque jusque là dispersée qu'il met à jour avec ses propres observations. Son ouvrage initial est divisé en 5 livres divisés en sections et sous sections. Le 1er livre aborde les principes généraux de l'anatomie, la physiologie et enfin des principes destinés aux médecins tels que les régimes, l'attention que l'on doit porter à la vie du patient ; le 2ème livre aborde les médicaments dit simples comme les végétaux, les minéraux ; dans le 5ème livre il y a une énumération des médicaments composés avec leur principes actifs adjoints à d'autres élément qui peuvent favoriser la pénétration de la substance.

 

Commentaires : Le massage y est abordé à des fins thérapeutiques. Nous cherchons un traducteur

Né à Boukhara en 980 et installé à Ispahan où il mourut en 1037, Avicenne a réuni dans cet ouvrage toutes les connaissances médicales grecques et arabes en coordonnant les enseignements d'Hippocrate, de Galien et d'Aristote, en décrivant les pratiques syro-arabes et indo-persanes ainsi que ses propres expériences. Ce texte domina les écoles médicales d'Europe et d'Asie pendant 5 siècles.

_ Il nous reste à isoler de ces 1000 pages de textes en latin les mentions faites au massage. Ce que je peux dire c'est qu'il semblerait que le 4eme livre traite de cosmétologie.

Repérage bibliographique : Traité pratique de massage par Dr. de Sambucy Ed. Dangle 1972 Fiche technique parle d'Avicenne.

Fiche de repérage (mots clef) : à compléter

Traiterait de cosmétologie.

TDM : Traite ou emploie des termes liés au massage. Oui, Voir plus bas.

Intérêt du masso-contenu : au vue des planches de massage présentent au début de l'ouvrage. Reste à identifier la place que prend le massage dans ce grimoire de mille pages écrit en latin.

Livre en ligne sur :

Restitution de texte :

Provenance : Brienon/Armançon, France

Incorporation : vendredi 4 juin 2010

Accès à l'emprunt : non, verrouillé, à consulter sur place.

Statut de l'ouvrage : don, livre de la réserve, à consulter sur place, (Voir son statut d'emprunt).

Reconnaissance associative : Ce livre appartenait à la bibliothèque Alain Cabello.

 

 


Avicennæ

Arabum Medicorum

Principis

Canon Medicinæ

Quo universa medendi scientia pulcherrima, & brevi methodo planissime explicatur.
 
Ejusdem
 
De viribus cordis.
 
De Removendis nocumentis in regimine sanitatis.
 
De Syrupo acetoso.
 
Cantica.

Ex libris
Sur la première page de garde contre la couverture de l'ouvrage, donc à gauche, nous avons cet ex libris imprimé du Dr Maurice Villaret, et un autre ex libris manuscrit à la fin de l'ouvrage.


La Mort, la Vie

 

Page de Titre se composant de vignettes représentant l'art de la diète, de la pharmacie, de la chirurgie et un hommage aux plus grands médecins de l'antiquité que nous allons vous décrire plus bas.

 1ère page de Titre Noire et Rouge, détails ci-dessous.

Description des vignettes de cette page
Les détails que nous vous proposons ci-dessous n'ont pas été prélevés sur l'édition que nous avons mais sur une planche identique prise sur le web. Ces ouvrages sont fragiles et ce n'est pas la peine de persister à vouloir scaner une page qui a déjà été saisie avec suffisamment de précision.
Il serait intéressant que chacune de ces vignettes soit décrite avec plus de justesse et d'érudition que je ne suis en mesure de le faire pour l'heure, mais en attendant je reste en situation de vous en décrire une bonne partie des personnages représentés dont la plupart ont un lien avec le massage. Je vous fais les présentations...

La diète


La vignette du haut, ici à gauche, met en scène la Diète qui remet au médecin Hippocrate, auteur ayant écrit sur le massage, ses recommandations pour lui être conforme. En fait, selon Littré dans son Oeuvres complètes d'Hippocrate (1839-1861) Ed. Association Médicale d'Action Culturelle et Artistique de 1979 à 1989 Fiche technique, il s'agirait d'une vignette qui illustrerait déjà les Oeuvres d'Hippocrate dans l'édition de (Venise 1588) voir la vignette.


L'illustration du haut à gauche met autour de la même table un premier personnage qu'il nous reste à déchiffrer, ensuite vient Oribase qui a parlé de massage et Dioclès dont Estradère dans sa thèse, Du massage de 1863 Fiche technique page 28 dit qu'il aurait parlé en tout cas de gymnastique.


Cette scène célèbre la chirurgie, en-dessous, deux personnages
de la mythologie grecque pratiquent une trépanation, Podalivius (Podalire) & Machaon, deux frères chirurgiens, Fils de Asclépios et Epioné.


A sa suite, toujours à gauche, en descendant, nous avons Galenus (Galien) pratiquant un act de chirurgie, Alex-Dam (non identifié) et Eudemus (Eudème de Rhodes).


Sur la vignette suivante il semble que nous lisons Nicolius Flor (non encore identifié)

Ci-dessus, mais en bas à gauche de la planche que nous décrivons, nous avons Herophilus (Hérophyle) avec cette locution latine "Tuto Cito Jucunde", c'est-à-dire "sans danger, rapidement, agréablement", comme ce devait être le cas pour tout médecin vis-à-vis de ses malades selon Esculape. Au milieu, les grands noms de la médecine sont cités comme Galenus (Galien), Hippocrates (Hippocrate), Avicennae (Avicenne) se met de lui-même parmi eux, puis Ætius. Ce serait intéressant de connaître et de restituer sur ce site le sens de ce blazon et ces banderoles.


Sur ces deux illustrations immédiatement à la droite de la page de garde, nous avons tout en haut,
Dioscoride et Théophraste, deux célèbres botanistes qui discutent tout en visitant un jardin botanique et dont certaines des compositions notamment d'huiles servirent à masser comme nous le rappelle Guillaume Du Choul en 1555. En-dessous Nous avons Andromacus (Andromaque) préparant sa fameuse Theriaca (thériaque) dont raffolait tant Mithridates Rex (Le Roi Mithridate) qui se faisait préparer une décoction de divers poisons pour s'en immuniser et qui se trouve déjà prête dans le vase nommé Mitridatio.


Cette femme alitée n'a rien moins à son chevet que Galenus (Galien), Hippocrates (Hippocrate) et Rasis (Rhazes) lisant un ouvrage médical d'un de ses grands auteurs mais que nous n'avons pas réussi à lire.


La dernière enfin avec la Pharmaceutica, (Pharmacie) qui tend une préparation à un homme alité que l'on voit couvert de boutons. En bas, les préparateurs au nombre desquels Ætius attablé avec Mesues (Mesué Information ouverte dans une nouvelle page l'ancien) et notre Avicennae (Avicenne) qui ne s'est pas bien trompé en terme de renommée.

 

 

Planches de massage.

C'est la plus ancienne trace écrite sur le massage que nous ayons au CFDRM, datant du début de l'imprimerie, avec une paire de trois gravures. La première page met en scène trois vignettes de 15,5 x 8,2cm autour de l'utilisation que l'on pouvait faire du massage à des fins thérapeutiques. La question est de savoir qui les a gravé, si elles proviennent de sources plus anciennes qui seraient ou non perdues, si elles se basent sur les écrits d'Avicenne ou si elles s'inspirent de ce qui se passait déjà au 16e siècle ? Toujours est-il que les masseurs et les masseuses de France, se voient offrir, au bénéfice du CFDRM de Paris qui en devient le dépositaire, ce superbe exemplaire, de 1595 tout droit issu de la bibliothèque exclusivement dédiée au massage, d'Alain Cabello.

Il serait intéressant de pouvoir définir avec exactitude la place du massage chez Avicenne. Il aurait trouvé au hammam des vertus thérapeutiques comme celles des vapeurs, de l'alternance chaleur et eau fraîche, du massage, de la circulation du sang accélérée par celui-ci permettant une meilleure irrigation de tout le corps comme sur le cerveau.


Gravures libres de droits isolées par le CFDRM en 2008. Le massage proposé ici est bien sûr médical.

Massage des lombaires.


Massage sur les sacro- iliaques. Lire à ce sujet :
Traité pratique de massage par Sambucy 1972 Fiche technique.

Ci-dessous nous avons les trois vignettes de la page de droite illustrant ce qui peut déjà s'appeler de l'orthopédie.

 

 

www.cfdrm.fr