CFDRM > Livres de la bibliothèque > Livres de toute la bibliothèque > fiche technique

Livre non acquis

TITRE : Est à votre disposition Dictionaire des sciences médicales : Leu - lom, Volume 28 Par Nicolas P. Adelon, François Pierre Chaumeton 1818

AUTEUR : Oeuvres collective : Nicolas P. Adelon, François Pierre Chaumeton

ÉDITEUR :

Date d'édition : 1839

Lieu d'impression : France

LANGUE : français & latin en vis-à-vis

FORMAT : Nombre de volumes à définir, Estradère dans sa thèse, Du massage de 1863 Fiche technique le mentionne à plusieurs reprise dont le 39eme volume page 59.

ISBN : aucun

Droits : libres

Identifiant : http://www.cfdrm.fr

RELIURE :

ILLUSTRATIONS : oui

ETAT : bon et complet

BIOGRAPHIE & THEME :

POIDS : 220 g

 

 

Résumé : Page 146 "Aussi les Indiens efféminés pratiquent le massage, espèce de pétrissement de tout le corps nu, surtout au sortir du bain, par les mains délicates de femmes instruites à cette opération ; elles malaxent mollement toutes les articulations, qu'elles font craquer; on se trouve, après cette manœuvre, étendu dans un état de calme, de délassement et de béatitude ineffable, peut-être plus voluptueuse que l'amour, au rapport de tous ceux qui se sont fait masser ( Legentil, Voyage aux Indes, tom. I, pag. 129 Fiche technique). Cette coutume était usitée également des Romains, pour la corruption desquels accouraient les voluptés de tout l'univers. Martial n'oublie pas ces tractatrices qui massaient à Rome :

 

Percurrit agili corpus arte tractatrix
manumque doctam spargit omnibus membris ;

lib. m, ep. 8a.
(voir Martial assertion 3)

 

Les femmes se faisaient masser, au sortir du bain, par des esclaves robustes : en effet les influences sexuelles n'étaient ni négligées, ni à dédaigner dans cette sorte de magnétisme animal (Voyez influence}. Ou connaît d'ailleurs tous les rap-

 

Page 147

ports sympathiques qui unissent les fonctions de la peau à celles des organes génitaux, puisque la sensation voluptueux du coït n'est encore qu'une espèce particulière de tact :

 

Callidus et cristae digilos impressit aliptes,

Ac sommum domina ; femur exclamare coegil.

(voir Juvénal assertion 3)

 

(Je propose la phrase suivante comme étant particulièrement intéressante par les conditionnements judéo-chrétiens qu'elle sous-tend. La volupté est l'affaissement de l'être".

La même raison qui fait envisager les voluptés corporelles comme le souverain bien, aux libertins, leur fait aussi considérer la douleur comme le souverain mal; mais de ce qu'ils sont effeminés ou affaiblis par l'abus des jouissances, il en résulte qu'ils seront essentiellement lâches : la crainte et la lâcheté du caractère étant les élémens ordinaires de la cruauté." etc. La suite sur Google livres.

Description :

Commentaires : Estradère dans sa thèse, Du massage de 1863 Fiche technique y fait à plusieurs reprises référence mais sans nommer le volume correspondant comme page 44 ; page 59 il s'agit du 39eme volume.

Fiche de repérage (mots clef) : à compléter

massage,

TDM : Livre traitant du massage. Page 146, Meursius est nommé et le massage des indiens.

Source en ligne sur : Google livres

Provenance : non acquis

Incorporation :

Accès à l'emprunt : oui (

Statut de l'ouvrage :

Reconnaissance associative :