CFDRM > massage excrémentiel

Dossier commencé le : mercredi 22 février 2012, 16:56. Mise à jour le : samedi 25 février 2012.

Dossier sur le massage excrémentiel.

Mots associés : excrémentiel

 

Les productions humaines ont toujours eu des vertus soignantes ou préservatives selon les époques, la sueur, la crasse se devaient le moins possible être dissoutes dans l'eau du bain sans quoi les pores de la peau laissaient passer les miasmes environnants. L'ouvrage d'Alain Corbin de l'université de Paris-I Sorbonne Site de l'université de Paris-I Sorbonne., Le miasme et la jonquille : L'odorat et l'imaginaire social XVIII-XIXème siècles Ed. Flammarion de 2008 Fiche technique vous en apprendrait de belle sur ce Paris d'une puanteur méfitique qui a régné jusqu'au début du 20eme siècle.
L'urine entrait dans la composition de certaines préparations que nous retrouvons par exemple dans le 2ème tome de L'orthopédie, de 1741, 1ère édition par Nicolas Andry Fiche technique pages 24 et 62 donc pas de raison que les matières noires de disposent pas des mêmes qualités supposées et des supports de distributions équivalents. L'urine se boit ou peu servir de liant, l'excrément peut quant-à lui entrer dans la composition d'une infusion ou s'appliquer sous forme de crème comme nous le montre cet exemple.

 

La Dia Merdis

Au XVe siècles un apothicaire, ancien nom de nos pharmacies fait sculpter au n° 70 de la rue de la Mairie, à Montreuil-Bellay Information ouverte dans une nouvelle page de chaque côté de l'entrée de sa boutique le mode préparatoire de son onguent-maison, fait à base d'excrément. Bien sûr deux des trois personnages ont un visage simiesque probablement parce qu'ils représentent le peuple ou des anonymes alors que celui de droite est un homme de science portant dans sa main probablement un antidotaire, livre de pharmacie. La dia merdis, "Die" en latin veut dire "jour", ce qu'on pourrait traduire par "Merde du jour" nos jours de la semaine commencent ou se terminent tous par "di", par exemple lundi se dit Die lunae qui est le jour de la lune et justement, dans cet article, c'est dans la lune que nous trouvons matière à massage... Comme quoi, la Recherche mène à tout...

La dia merdis était composée d'excréments du jour comme le laisse supposer le travail de l'ébéniste, directement déposé dans le mortier avant que le laborantin ne la pilonne, probablement associée à quelques huiles, herbes ou minéraux avant d'être appliquée par massage sous forme de pomades, de cataplasmes etc. Il serait intéressant de faire une copie de cette sculpture qui mérite sûrement de se voir couler un bronze.

 

 

Bibliographie attaché au sujet :

Histoire de la merde par Dominique Laporte ; Paris : Christian Bourgois, 1978
Une vieille histoire de la merde par Alfredo Lofez Austin Ed. Le Castor Astral 2009 Fiche technique
Cet obscur objet du dégoût par Julia Peker Ed. Le Bord De L'eau 2010 Fiche technique.
Le Propre et le sale, L'hygiène du corps depuis le Moyen Age par Georges Vigarello Ed. Essai poche 1987 Fiche technique.

Le miasme et la jonquille : L'odorat et l'imaginaire social XVIII-XIXème siècles par Alain Corbin Ed. Flammarion 2008 TDM Fiche technique

Dossiers corrélés : Mairie de Montreuil-Bellay Information ouverte dans une nouvelle page
Blog personnel de Jacques-Sigot dédié à Montreuil-Bellay :

http://jacques-sigot.blogspot.com/2011/09/curiosite-montreuillaise.html  

 

 

Paris le : mercredi 22 février 2012
Par
Cabello Alain